Pourquoi prendre un cours de solfège en France ?

Que ce soit un hobby occasionnel ou une véritable passion, suivre un cours de solfège agrémentera votre quotidien. Si certains se contentent de l’écouter, d’autres vont plus loin en s’initiant à un instrument. Piano, flûte, violon, basse… L’apprentissage de tout instrument requiert cependant du travail et de la patience.

Alors, doit-on prendre un cours de solfège pour apprendre la guitare ? Ou encore, doit-on apprendre par cœur la partition si on veut s’initier à la batterie ?

Autant de questions que l’on peut se poser avant de se lancer dans l’apprentissage d’un instrument de musique. Découvrez dans ces articles toutes les réponses à vos questions, notamment sur l’importance d’apprendre le solfège.

Mais d’où vient le solfège : les origines du solfège

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le solfège existait déjà depuis l’Antiquité, mais sous une forme encore rudimentaire. En effet, les musiciens d’antan utilisaient des lettres de l’alphabet pour reconnaître les sons, jusqu’au Moyen-Âge, période à partir de laquelle le solfège entamait son évolution.

En Grèce antique, Pythagore inventait le sonomètre. Cet appareil était utilisé par les enseignants de l’époque pour régler les instruments de musique. Plus tard, les premières notations musicales font leur apparition. Elles gagnent petit à petit en précision et permettent d’identifier la hauteur exacte des sons.

Le solfège est indispensable pour apprendre à jouer d'un instrument.|
Le solfège est indispensable pour apprendre à jouer d’un instrument.| Source : Unsplash

Comment est né le solfège moderne ?

Le solfège prend réellement racine grâce à un moine italien du nom de Guido d’Arezzo. Il est le père du solfège moderne au Moyen-Âge. Dans ses formes primitives, ce système de notation du XIe siècle avait pour but d’enseigner le chant aux moines du monastère d’Arezzo. Sur la base d’un poème grégorien, il a alors créé les premières notes de musique.

D’Arezzo constatait que le ton monte à chaque vers. Ainsi, il a décidé de nommer chaque note par la première syllabe de chaque vers. Il a donc obtenu les notes suivantes : Ut, Re, Mi, Fa, Sol et le La. Ces notes lui ont ensuite servi pour écrire de la musique et aider ses moines à apprendre facilement leurs chants. Mais si Guido d’Arezzo est considéré comme l’inventeur de la portée, l’invention de la note est attribuée à un autre moine à la fin du XVIe siècle. C’est à la même époque que la première note de la portée (Ut) a été remplacée par l’appellation (Do).

Comment évoluait le solfège en France ?

Au cœur de la théorie musicale, le solfège est la méthode d’apprentissage utilisée dans les conservatoires en France depuis 1669. C’est à l’Académie royale de musique de Louis XIV que son utilisation se diffusera plus largement. Par la suite, de nombreux conservatoires populariseront le solfège. En 1977, une réforme a été mise en place par le ministère de la Culture. En effet, celui-ci constate que l’approche d’Arezzo était à la fois imprécise et complexe. Par la suite, les conservatoires ont proposé de remplacer le terme « solfège » par « formation musicale ». Le but est alors d’élaborer une méthode d’apprentissage simple et efficace ainsi qu’une méthode de lecture et d’écriture des notes.

Prendre un cours de pour lire une partition de musique.
Prendre un cours de solfège pour lire une partition de musique. | Source : Unsplash

C’est quoi le solfège et à quoi il sert ?

Le solfège permet de lire et d’écrire de la musique. Dans la plupart des cas, il est impossible de lire une partition musicale sans connaître le solfège. Certes, le solfège est indispensable surtout pour la musique classique. Mais il est aussi utile pour les musiciens interprétant de la musique populaire ou des variétés. Pour certains spécialistes de la théorie musicale, le solfège est même considéré comme la partie théorique de la musique. C’est le complément indispensable pour l’apprentissage pratique d’un instrument. En quelque sorte, c’est un outil permettant de maîtriser le rythme de la musique, de lire les notes, d’écrire une mélodie et de l’interpréter correctement.

Le solfège vous donne une compréhension plus profonde de la musique que vous connaissez déjà. Mais vous n’avez pas besoin de théorie pour jouer de la musique. Tout comme les enfants n’ont pas besoin de connaître la grammaire pour parler leur langue maternelle.

Les avantages des cours de solfège

Comme vous le savez maintenant, le solfège désigne en quelque sorte les règles de la musique. Prendre un cours de solfège apporte donc plusieurs avantages. Particulièrement, si vous comptez exercer en tant que musicien complet.

  • En groupe ou encore dans une formation musicale, tous les membres doivent parler la même langue. Ils doivent également respecter les mêmes règles. Vous devez donc savoir lire les notes et respecter les rythmiques. Cela vous permet d’intégrer la formation.
  • Jouer sans connaître les règles risque de vous pousser à prendre de mauvaises habitudes. Si vous ne respectez pas le rythme de la musique, vous allez devoir jouer par vous-même, sans respecter l’écriture. Et c’est là que le solfège intervient.
  • Le solfège et la théorie musicale vous permettront de découvrir les subtilités du langage musical. Ainsi, le cours de solfège aide à aller au-delà de vos connaissances actuelles. Il permet également d’explorer de nouveaux schémas.
Le solfège permet de jouer un morceau de musique.
Le solfège permet de jouer un morceau de musique. | Source : Unsplash

Comment apprendre le solfège ?

On ne va pas se mentir : prendre un cours solfège n’est pas simple du tout. Les séances peuvent être ennuyantes en école de musique ou en conservatoire. Alors seuls chez vous, vos cours risquent de vous paraître rébarbatifs.

Dans tous les cas, vous devez adopter une discipline et suivre quelques conseils pour vous accrocher. De cette façon, vous allez progresser à votre rythme et pouvoir apprendre à lire une partition piano facile. Mais avant tout cela, découvrez les établissements et les moyens pour prendre des cours de solfège en ligne ou en présentiel.

S’inscrire à un cours de solfège dans une école de musique

En France, les écoles de musique sont généralement de bon niveau mais ne sont pas égales. Souvent, une école de musique fonctionne suivant une approche particulière en fonction de sa cible : enfant, adulte, professionnel ou amateur.

Pour ce qui est des cours de solfège, choisir la bonne école de musique vous permet de vous former en permanence. En complément de la théorie musicale, il est important de suivre des cours de musique pour progresser plus rapidement. En tout cas, le choix de votre école de musique doit prendre en considération certains paramètres. Voici les critères à prendre en compte le style de musique, niveau, budget, accessibilité, horaires, calendrier…

Suivre des cours de solfège dans un conservatoire

Les conservatoires dans l’Hexagone proposent très souvent des cours de solfège. En effet, les cours de solfège sont indispensables pour tout apprenti. Il est pratiquement impossible de suivre des cours de piano sans être passé par la case solfège. Sachez que certains conservatoires proposent des cours de solfège de plus en plus ludiques. N’hésitez donc pas à faire un tour sur Internet pour choisir le cours de solfège qui vous convient le mieux sur Wooskill.

Un cours offre de nombreux avantages.
Un cours de solfège offre de nombreux avantages. | Source : Unsplash

Avoir recours à un professeur particulier de musique

De nombreux professeurs proposent des cours particuliers de musique. À domicile, l’apprentissage de la théorie musicale peut être ludique et couplé généralement avec la pratique d’un instrument. Sur Wooskill, vous pourrez trouver une sélection de professeurs aguerris pour vous apprendre le solfège avec plaisir et sans trop de contraintes. Les prix des cours de solfèges sont abordables.

Par ailleurs, un professeur particulier de musique vous aidera à mieux maîtriser le langage universel que constitue le solfège. Avantage propre aux cours particuliers : vous évoluez à votre propre rythme et sans stress, dans le confort de votre maison.

Apprendre seul

Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible d’apprendre le solfège en solo. Pour cela, vous devez trouver des cours de solfège en ligne. Retrouvez sur les sites de musique de nombreux des exercices pour compléter votre routine hebdomadaire. N’oubliez pas de commencer par des leçons et exercices simples pour vous donner de la motivation et gagner en confiance tout au long de l’apprentissage. Commencez alors par les gammes majeures et mineures ainsi que les intervalles pour connaître les bases de la théorie musicale.

Trouver des supports de cours de solfège

Que vous appreniez seul ou en groupe dans un conservatoire ou une école de langue, il est toujours nécessaire d’utiliser des supports de cours de solfège. Ces ressources existent en format PDF et vidéo pour vous aider à maîtriser rapidement les notions de base, en complément d’un cours de solfège en ligne. N’hésitez pas à utiliser un instrument de musique pour vous entraîner dans la lecture de vos notes. Cela entraînera votre oreille à suivre les mélodies et à identifier les intervalles entre les hauteurs de notes.

Commencez votre cours de solfège sur Wooskill

Ça y est, vous êtes maintenant prêts à relever le défi ! Franchissez la première étape en parcourant la liste des professeurs disponibles sur Wooskill. Nos enseignants aguerris vous enseigneront les subtilités du solfège.

Vous pouvez entrer en contact avec nos skillers pour leur demander des renseignements (tarifs, durée des séances, contenu des cours…). N’attendez plus. Donc pas à démarrer votre apprentissage sur Wooskill, le spécialiste de la mise en relation d’apprenants et de professeurs.